Euro 2016. Les « Babouchka de Bouranovo » encouragent les joueurs russes

Par défaut

Le groupe des Babouchkas (grands-mères) de Bouranovo sont en train de tourner un clip à Samara, en Russie, afin d’encourager les joueurs russes à l’occasion de l’Euro 2016.

Armées d’une caméra et d’un ballon de foot, les chanteuses, en tenue traditionnelle, chantent « Party for Everybody » qui leur a valu la deuxième place du concours de l’Eurovision, en 2012.

La « première » du clip aura lieu avant le match Russie-Angleterre à Marseille ce samedi.

Un boulevard au nom de Mohammed Ali en Tchétchénie

Par défaut

C’est le président tchétchène qui a annoncé la nouvelle, il y a cinq jours, sur son compte Instagram.  « Aujourd’hui, je décidé de perpétuer la mémoire de Mohammed Ali. A Grozny, je vais construire une salle de boxe en son honneur. Et l’une des rues de la capitale prendra son nom »

CkkhIgNWYAAduwCAussitôt dit, aussitôt fait. Comme promis, le boulevard a été inauguré ce vendredi matin. (Photo : Twitter)

Pour le président Ramzan Kadyrov, c’est un « rêve de gosse qui disparaît » en même temps qu’Ali. « Ce monde pécheur a laissé partir un vrai musulman, l’un des plus grands boxeurs de l’histoire » écrit-il. Sur le réseau social, où Kadyrov est particulièrement prolifique, il se met en scène en train de parcourir les pages d’un livre d’or dédié au boxeur.

Ali est mort le vendredi 3 juin 2016 à l’âge de 74 ans dans l’un des hôpitaux de la ville de Phoenix (Arizona), où il a passé ces derniers jours en raison de problèmes respiratoires. En 1984, on lui avait diagnostiqué la maladie de Parkinson.

Ukraine : Petro Porochenko se ridiculise sur Twitter

Par défaut

L’histoire a fait un tollé sur internet. Le président ukrainien Petro Porochenko a publié sur Twitter la couverture d’un numéro du magazine américain The Economist « Le monde en 2016 » en changeant l’année. Rien d’incroyable jusque là. Sauf qu’en cherchant un peu, une autre différence finit par sauter aux yeux : Porochenko a remplacé le visage du président Russe Vladimir Poutine par le sien…

Lire la suite