Ukraine : une Gay Pride pacifique à Kiev

Par défaut

Alors que les policiers avaient annoncé à Kiev qu’ils refusaient d’assurer la sécurité des militants LGBT et que le parti d’extrême droite « Pravy Sektor » avait promis « un bain de sang », la gay pride ukrainienne s’est globalement déroulée dans le calme. La manifestation s’est déroulée sous haute surveillance avec près de 7000 policiers pour 500 manifestants. « Les forces de l’ordre étaient trop fois plus nombreuses que les manifestants » se moque Komsomolskaïa Pravda.

« Accomplir le rêve de Maidan »

« Les droits des homosexuels est un des points principaux de la politique de modernisation de l’Ukraine » écrit Lenta.ru. Bruxelles en a fait une de ses conditions pour la libéralisation du régime des visas » poursuit le journal en ligne. « Kiev est obligée d’accomplir les souhaits les plus durs des fonctionnaires européens afin d’accomplir le rêve de Maïdan »

Le gouvernement ukrainien a publié sur son site officiel son « Plan d’action pour la mise en œuvre de la stratégie nationale dans le domaine des droits de l’homme ». Il y est dit notamment qu’au deuxième trimestre de 2017, le mariage homosexuel sera légalisé. Le document évoque également la possibilité de l’adoption par les homosexuels.

//platform.twitter.com/widgets.js

En novembre 2015, le président Piotr Porochenko a approuvé plusieurs amendements qui interdisent notamment de porter atteinte aux droits des minorités sexuelles lors de l’embauche.

10 personnes auraient été arrêtées selon le journal russe Vesti.ru. Nadia Savtenchko, pilote ukrainienne emprisonnée en Russie puis libérée, appelle à participer à cette manifestation. Il s’agit de la troisième gay pride dans l’histoire ukrainienne.

L’année dernière, la gay pride s’était achevée dans la violence. Une trentaine de membres de groupes d’extrême droite avaient été interpellés et plusieurs blessés emmenés à l’hôpital, dont au moins deux membres des forces de l’ordre.

ONU : la Syrie au profit de l’Ukraine (presse russe)

Par défaut

En plein retour sur la scène internationale, Vladimir Poutine se concentre davantage sur la Syrie quitte à oublier le conflit ukrainien. Le président russe n’a pas manqué de rappeler la part de responsabilité des pays occidentaux dans le « chaos ukrainien ». La presse russe s’interroge sur cette attitude.

Lire la suite

Revue de presse : branle-bas de combat chez les oligarques russes et ukrainiens

Par défaut

L’oligarque Igor Kolomoisky voit ses biens nationalisés en Crimée

Коломойский

Igor Kolomoïsky – Crédits : Kiev Times

Le président par intérim de la Crimée Sergueï Aksenov avait suggéré lundi 26 août la nationalisation des richesses de l’oligarque ukrainien Igor Kolomoïsky, récemment nommé gouverneur de la région de Dnipropetrovsk, en Ukraine. Aujourd’hui, c’est chose faite. Aksenov souhaite également forcer Kolomoïsky à céder ses actifs de la banque « Privat Bank » aux autres actionnaires afin d’indemniser les habitants de la péninsule.

Kolomoïsky est poursuivi pénalement pour « promotion d’activités terroristes », en tant qu’il a participé au financement de l’opération militaire de Kiev dans le Donbass. De plus, selon les perquisitions récemment effectuées par le bureau du procureur dans la résidence de l’oligarque en Crimée, l’ensemble des objets ont été obtenu grâce à des « stratagèmes douteux et processus illégaux ». En juillet dernier, un tribunal moscovite avait requis l’arrestation par contumace de l’homme d’affaire, touché par quatre chefs d’accusation : meurtres, utilisation illégale de « moyens et méthodes de guerre », entrave à l’exercice normal de l’activité de plusieurs journalistes, enlèvements.

Source : Interfax

Le rachat du club de Football Bari par les frères Rotenberg suspendu en raison des sanctions européennes

Les frères Boris et Arkadi Rotenberg n’ont pas pu s’offrir le club italien Bari, alors que le rachat avait été conclu et la transaction sur le point d’être effectuée. Le propriétaire actuel de l’équipe, Gianluca Paparesta, dit avoir longuement négocié ce rachat, avec sur la table des négociations notamment, des milliardaires indiens. Seulement les fonds des deux milliardaires, l’un propriétaire du club de football Dynamo, l’autre du club de Hockey éponyme, ont récemment été gelés par les autorités européennes suites à la vague de sanctions touchant les hauts-fonctionnaires et oligarques russes.

Le club avait été racheté par Paparesta lui-même, ancien arbitre, en mai 2014 pour la somme de 4,8 millions d’euros. L’AS Bari avait atteint la Série A suite à son titre de champion de Série B obtenue lors de la saison 2008-2009. Mais suite à une mauvaise saison 2010-2011 et une dernière place en Série A, l’équipe est reléguée en Série B.

Source : Forbes

Perquisition chez un ancien haut fonctionnaire russe, Denis Sugrobov

21ed01bdfeecb721722718efc81e9c37

Denis Sugrobov – Crédits : Reflexion-shades.blogspot

Denis Kolesnikov, ancien directeur adjoint du  Direction Générale de la Sécurité économique et lutte contre la corruption (GUEBiPK), a été arrêté sur ordre du Tribunal de Basmanny suite à une enquête du bureau anti-corruption lui-même. Tout comme le directeur de la structure arrêté en mai dernier, Denis Sugrobov, Denis Kolesnikov est accusé d’abus de pouvoir et de tentative de corruption envers des agents du FSB. Les biens de Sugrobov sont d’ailleurs actuellement perquisitionnés, dont onze biens immeubles (appartements, parkings, etc.)

Selon les enquêteurs, l’ancien chef du GUEBiPK, avec son adjoint Kolesnikov et d’autres anciens employés du ministère de l’Intérieur, ont tenté de soudoyer un agent du FSB avec 10 000 dollars par mois en se faisant passer pour des hommes d’affaires. En outre, ils sont accusés d’un certain nombre d’autres faits relevant de l’abus de pouvoir.

Denis Sougrobov, avait été remplacé à son poste au gouvernement par Dmitri Mironov en mai dernier, suite à une première arrestation pour abus de pouvoir.

Source : Kommersant

Khodorkovsky dit « ne plus vouloir se taire »

L’ancien PDG de Ioukos et dissident russe Mikhaïl Khodorkovsky a annoncé la semaine dernière dans son centre de presse qu’il « ne voulait ni ne pouvait se taire davantage ». Quoi que cela puisse signifier,  le désir de Khodorkovski de se joindre à la lutte de l’opposition russe est surprenante, sachant qu’après avoir été gracié par Vladimir Poutine, fin 2013, il avait promis de ne plus faire de politique. Il est prévu, dès septembre, qu’il reprenne les rennes de sa fondation « Russie ouverte », qui a pour but de promouvoir le développement de la société civile dans le pays. Cependant, l’oligarque, qui vit actuellement en Suisse, se verrait acquitter d’une amende de 17 millions de roubles en cas de franchissement sur le territoire russe. Selon le politologue Alexeï Makarkine, le retour de Khodorkovsky en politique a peu de chances d’aboutir, compte tenu notamment de ses positions peu partagées sur la situation ukrainienne. Selon l’expert, Khodorkovsky a bénéficié de ce qu’on peut appeler le syndrome du « dissident soviétique » : à un moment donné, dans un contexte donné, il a été élevé en héro populaire. Ça ne sera pas forcément le cas deux fois de suite.

Source : Alfanews.ua

Revue de presse : éducation en Russie

Par défaut
RUSSIA-PARATROOPERS-ANNUAL-HOLIDAY

Andrei Smirnov/Agence France-Presse/Getty Images

La Russie  formera des « prêtres militaires » dès la rentrée 2014

Au moment où la Russie fête le cinquième anniversaire de l’institut du clergé militaire dans l’armée russe, la direction générale des forces armées russes annonce qu’à partir de l’automne prochain, des prêtres russes recevront une formation auprès du ministère de la défense. Ceux-ci seront évalués quant à leur capacité à travailler auprès de militaires. Dans sa conférence de presse, Alexander Surovtsev* explique que si la formation s’est jusqu’à présent résumé à des connaissances théoriques, cette fois l’accent sera mis sur le développement des compétences pratiques en immersion partielle dans l’armée. La participation représentants d’autres religions traditionnelles en Russie sera également requise afin d' »améliorer le travail d’équipe »

La règlementation à ce propos datant de 2010, le statut juridique des « militaires religieux » subit actuellement des transformations.

Source : Newsru

MSU ouvre sa première Université sino-russe

L’université d’Etat de Moscou ouvrira en 2016 une véritable université sino-russe avec L’institut de Polytechnique de Pékin.  La chine prendra en compte l’ensemble des coûts de construction, l’équipement, les bâtiments, le coût de gestion de l’université, qui sera construite à l’identique du bâtiment stalinien qu’est celui de MSU, et se trouvera à Shenzhen, une ville sous-provinciale de la province du Guangdong. Les étudiants recevront une formation trilingue : anglais, russe, et chinois, et sortiront diplômés à la fois de l’Université de Moscou et de l’université sino-russe.

L’intérêt pour Moscou est multiple : ce partenariat lui permet de promouvoir la langue russe à l’étranger, mais aussi de renforcer son partenariat stratégique avec son allié de taille qu’est son voisin chinois. Enfin, il pourra permettre à terme le renforcement de la position de l’Université d’État de Moscou dans les classements internationaux

 Source : MSU

 

Enseignement primaire : écologie, patriotisme et préceptes anti-corruption au programme

Le ministère russe de l’éducation et des sciences a mis à jour la liste des matières considérées comme essentielles pour accéder à l’enseignement secondaire. Ainsi, les élèves devront acquérir une conscience écologique, un comportement anti-corruption et respectueux des traditions russes, au même titre que l’apprentissage des mathématiques, les langues ou la littérature. Le porte-parole du ministère a commenté cette mesure : « Le diplôme de fin d’étude primaire doit attester non seulement les connaissances générales mais aussi la formation d’un individu complet et à part entière« .

La corruption, endémique en Russie, fait du pays le 127ème au dernier classement de Transparency International, une place qu’il partage avec des pays comme le Nicaragua, la Gambie et les Comores.

En élargissant la liste des enseignements de base évalués dans le cycle primaire, le gouvernement russe fait le pari de faire évoluer les mentalités quant à la corruption et l’écologie. A suivre…

Source : Izvestia

Summer School humanitaire en partenariat avec l’ONU au centre Sakharov

Soixante-quinze étudiants de master, doctorat et post-diplômés ont été sélectionnés dans toute la Fédération de Russie pour participer à la deuxième édition de l’École d’été d’une semaine sur les droits de l’homme organisée par le Consortium des universités russes. Le programme Summer School est une formation interdisciplinaire intensive visant à élargir les connaissances pratiques des participants concernant les normes et mécanismes internationaux des droits humains universels et régionaux. Cela passe notamment par une présentation détaillée des outils juridiques internationaux et européens, comme la Cour européenne des droits de l’homme, et l’application des normes internationales des droits de l’homme appliquée à la Russie avec notamment un concours de procès fictif.

Source : UNHR

Grâce à Medvedev, les Russes pourront étudier à Oxford et à Cambridge gratuitement

Dans son programme « Education globale », le Premier ministre russe Dmitri Medvedev offre l’opportunité pour les meilleurs élèves des universités du pays, d’aller étudier gratuitement à l’étranger. En échange, ils s’engagent à travailler trois ans dans une société russe, une fois leur diplôme en poche.

Le programme sera mis en place sur les années 2014-2016, période durant laquelle l’État pourra parrainer 1500 étudiants, avec un investissement total de 4,4 milliards de roubles.

Source : Novaya Gazeta

 

 

* Direction principale de travail avec le personnel des Forces armées de la Fédération
de Russie 

Revue de presse : actualité sportive de la Russie

Par défaut
0_4fe31_f69648ae_XL1

Maquette du futur stade de Kaliningrad supposé accueillir la Coupe du Monde en 2018

Volgograd et Kaliningrad pourraient perdre le droit d’accueillir la Coupe du monde 2018

Le président de la FIFA Sepp Blatter s’est exprimé concernant la possibilité de réduire le nombre de villes et de stades qui accueilleront la coupe du monde 2018, en Russie. Cela excluerait potentionellement les villes de Volgograd (ancienne Stalingrad, située sur la rive ouest du fleuve Volga) et de Kaliningrad (isolée du territoire russe au bord de la mer Baltique, entre la Pologne et la Lituanie).

Le ministre russe des sports Vitaly Mutko et le chef du comité d’organisation «Russie 2018» Alexey Sorokin, ont déclaré qu’il était trop tôt pour confirmer cette information.

Pour l’instant, la liste des villes qui accueilleront la prochaine Coupe du Monde est la suivante : Moscou (« Luzhniki » et « Spartacus »), Saint-Pétersbourg, Kazan, Sotchi, Kaliningrad, Volgograd, Samara, Nijni-Novgorod, Rostov-sur-le-Don, Ekaterinbourg et Saransk.

Source : Onedivision.ru

Vladimir Poutine prend le relai de la Coupe du Monde

La présidente brésilienne Dilma Rousseff a remis symboliquement dimanche 13 juillet l’organisation de la Coupe du monde à son homologue russe Vladimir Poutine, dont le pays sera l’hôte du tournoi en 2018. A cette occasion, le président russe a tenu à féliciter Mme Roussef « …pour la façon dont la Coupe du monde a été organisée» en ajoutant : «Nous ferons tout notre possible pour organiser l’événement au meilleur niveau». Effectivement, La Russie est en avance de 6 à 8 mois sur le calendrier normal de l’organisation d’une Coupe du monde.

Source : Gazeta.ru

Championnat paralympique du monde de Taekwondo : une britannique sur le podium

La britannique Amy Truesdale a remporté la médaille d’or lors de la cinquième édition du championnat du monde paralympique de Taekwondo à Moscou. Née avec la partie inférieure de son bras gauche manquant, la jeune sportive de 25 ans a déjà remporté trois fois une médaille d’argent. Mais cette fois, elle a bien failli ne pas sortir victorieuse : c’est en réalité une médaille d’argent qui, après plusieurs jours de délibération, s’est transformée en médaille d’or, à cause d’une erreur de classification. Cette année, la compétition n’a jamais été aussi importante, puisque pas moins de 29 pays participants. Récemment, la World Taekwondo Federation a exprimé son intention de faire partie des Jeux paralympiques de Tokyo qui se tiendront en 2020. La réponse sera donnée le 23 octobre prochain.

Source : Chesterchronicle.co.uk

Coupe du monde : les chaussures des footballeurs font-elles la propagande de l’homosexualité ?

Le prêtre russe Alexandre Shumsky s’est récemment insurgé face aux couleurs vives et parfois féminines des baskets des footballeurs de la Coupe du monde au Brésil. Selon lui, les couleurs vert, jaune, rose et bleu, rappellent clairement le drapeau de la gay pride. Il affirme : « Quitte à porter des chaussures roses ou bleues, [les joueurs] pourrait tout aussi bien porter des culottes de femmes ou un soutien-gorge ». « L’idéologie libérale de la mondialisation veut clairement s’opposer christianisme à travers le football. Je suis sûr de cela. » ajoute-t-il. Plus loin, il se félicite de l’échec de la Russie : « Je suis heureux que les joueurs russes aient échoué car, par la grâce de Dieu, ils ne participent plus à cette abomination homosexuelle ».

La Russie, sous la responsabilité de l’ancien sélectionneur de l’Angleterre Fabio Capello, a terminé troisième dans le Groupe H après un match nul avec la Corée du Sud et l’Algérie et une défaite face à la Belgique.

Source : The Guardian

Canoë biplace 500m: les Russes champions d’Europe

Alexey Korovashkov et Ivan Shtyl ont battu dimanche 13 juillet les roumains avec une distance d’une  minute et 41,067 secondes. La seconde place est revenue aux roumains et la troisième aux polonais, dans cette épreuve de canoë biplace 500m au championnat d’Europe de course en ligne à Brandebourg, en Allemagne.

Concernant l’épreuve féminine, les Russes Natalia Marasanova et Olesia Romasenko ont décroché le bronze (+5,113), arrivant derrière les Hongroises (2 minutes 5,875 secondes) et les Biélorusses (+0,209).

Source : Rianovosti