Dicaprio veut jouer Lénine, les communistes donnent leurs conditions

Par défaut

L’acteur américain Léonardo Dicaprio, qui confiait vouloir incarner Vladimir Lénine dans une interview accordée au quotidien allemand Die Welt, a semé la pagaille chez les communistes russes.

Le premier secrétaire du parti, Sergeï Malinkovitch, a déclaré au journal Rosbalt : « Dicaprio ne connaît pas Lénine. Lui-même vit une vie bourgeoise »

En réalité, le parti communiste ne s’oppose pas totalement à ce que l’acteur américain incarne le « chef du prolétariat mondial ». Les responsables du parti ont énuméré plusieurs conditions à remplir afin que Dicaprio puisse réaliser son rêve :

  • Il devra rebaptiser son île de Blackadore Caye « Oulianovsk » (nom de famille de Lénine)
  • Y ouvrir un musée de la Révolution d’octobre
  • Passer au moins 6 mois à Chouchenskoe, dans la région de Krasnoyarsk, où Lénine a vécu en exil durant 3 années
  • Consulter des spécialistes de la doctrine communiste pour le tournage

« Il veut gagner de l’argent sur le dos de Lénine, c’est ce qu’on va voir ! Que son rôle commence ! » s’est exclamé Sergeï Malinkovitch.

Dicaprio va-t-il relever le défi lancé par les communistes russes ? Encore faudrait-il qu’il les prenne au sérieux… Ce qu’il ferait peut-être mieux de faire !

Google translate traduit « Russie » par « Mordor »

Par défaut

On dirait bien que le géant américain Google a pris parti pour l’Ukraine dans ce conflit qui dure depuis plusieurs années maintenant. En traduisant de l’ukrainien au russe « Fédération de Russie » par « Mordor », le traducteur en ligne a surpris les internautes. Pour les non initiés, le Mordor est, dans le Seigneur des anneaux, une terre particulièrement inhospitalière habitée par le grand méchant Soron.

Lire la suite

Ukraine : Petro Porochenko se ridiculise sur Twitter

Par défaut

L’histoire a fait un tollé sur internet. Le président ukrainien Petro Porochenko a publié sur Twitter la couverture d’un numéro du magazine américain The Economist « Le monde en 2016 » en changeant l’année. Rien d’incroyable jusque là. Sauf qu’en cherchant un peu, une autre différence finit par sauter aux yeux : Porochenko a remplacé le visage du président Russe Vladimir Poutine par le sien…

Lire la suite