En Russie, Skype comme solution aux déserts médicaux

Par défaut

La ministre de la santé Veronika Skvortsova a annoncé que des consultations médicales sur Skype seraient mise en place durant les deux années à venir. Objectif, lutter contre les déserts médicaux : selon elle, 83 000 points d’habitations seraient concernés.

Avec moins de 100 habitants, ils sont isolés des grandes villes et n’ont pas de médecin à disposition. Pour aider à la transition vers la télémédecine, elle propose d’envoyer des personnes dans les campagnes qui seraient chargées d’installer des Notebook offerts par le gouvernement. Ils aideraient les personnes âgées à prendre en main les outils informatiques.

Dans un article du journal Gazeta, les limites de cet ambitieux projet sont pointées du doigts : les villages isolés n’ont souvent pas de réseau internet, et les routes en mauvais état qui empêchent la venue de professionnels empêcheront aussi la venue de médicaments. Selon eux, le problème n’est pas totalement réglé.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s