Le Patriarcat de Moscou rompt ses relations avec l’Église protestante unie de France

Par défaut

Mercredi 3 juin, les relations extérieures du Patriarcat orthodoxe de Moscou ont annoncé dans une déclaration publique la rupture de ses contacts avec l’Église protestante unie de France et l’Église presbytérienne d’Écosse. En cause, leurs décisions respectives de permettre la bénédiction d’unions homosexuelles.

Le patriarche Kyrill Source : Deita.ru

Le patriarche Kyrill
Source : Deita.ru

« L’Église orthodoxe russe a observé avec une profonde déception la décision des églises protestantes d’Écosse et de France, qui semble être incompatible avec les règles de la morale chrétienne. C’est avec une grande tristesse que nous observons aujourd’hui une nouvelle division dans le monde chrétien »

Le Patriarcat de Moscou estime inacceptables « ces innovations dans les enseignements moraux » et « ne voit pas de perspectives dans la poursuite des relations officielles avec l’Église d’Écosse et l’Église protestante de France ».

En 2003, l’Église orthodoxe russe avait rompu ses liens avec l’Église épiscopalienne américaine qui avait ordonné un évêque ouvertement homosexuel – et, en 2005, avec l’Église de Suède, après qu’elle a décidé la bénédiction de mariages homosexuels.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s