Robert Pszczel : « grâce à Photoshop, il y a un nouvel art de propagande »

Par défaut

Robert Pszczel, chef du bureau de l’OTAN à Moscou, collectionne les caricatures soviétiques des années 1950. Durant la période de la guerre froide, l’OTAN était particulièrement représenté sur les dessins de propagande. Il explique au journal Gazeta à quel point ceux-ci sont plus que jamais d’actualité dans ce contexte d’extrême tension entre la Russie et l’Europe.

Lire la suite

Publicités