De l’Asie Centrale à la Syrie, le djihad comme alternative

Par défaut

Ces trois dernières années, un phénomène inquiétant touche l’Asie Centrale : deux à quatre mille personnes sont parties rejoindre les rangs de l’État islamique (EI), ou Daesh. Pour certains, une manière de vivre leur religion de manière toujours plus pieuse. Pour d’autres, l’appel des armes tout simplement. Dans tous les cas, une alternative à leur vie actuelle.

Lire la suite