Attentat à Charlie Hebdo : les réactions russes

Par défaut

La Russie, pour ceux qui la connaissent bien, est réputée pour ses débats riches et diversifiés à travers ses chroniqueurs de renoms et ses politiques toujours plus percutants. Profondément attaché à la France, le pays a été particulièrement ému face aux évènements du 7 janvier qui a coûté la vie à 12 personnes à la rédaction de Charlie Hebdo. Mises à part les déclarations diplomatiques purement convenues, voici, en vrac, quelques réactions.

echo-moscou

Les journalistes de la Radio « Écho de Moscou » ont porté toute la journée des tee-shirt en hommage aux journalistes de Charlie Hebdo. Source : Twitter

Khodorkovski appelle les journalistes à publier des caricatures de Mahomet

L’ancien président de Ioukos et opposant politique Mikhaïl Khodorkovski a appelé les médias à publier des caricatures de Mahomet, en référence au fameux dessin de l’hebdomadaire français. Sur le réseau social Twitter, il écrit : « Si le journalisme est une communauté digne, il ne devrait y avoir, demain, aucune édition sans la caricature du prophète. »

17mCTrmDes déclarations qui lui auront valu les foudres du président tchétchène Ramzan Kadyrov qui l’a déclaré « ennemi de tous les musulmans du monde » en ajoutant : « et à ce titre, mon ennemi personnel »

« Après l’incident sanglant à Paris, il [Khodorkovsky] simagine plus français que le président français et le Premier ministre de ce pays. Alors que les autorités françaises sont occupés enquêter et prendre des mesures qui empêcheraient accroître encore les tensions, Khodorkovsky exige que tous les journalistes répéter l’expérience du journal en publiant des caricatures » écrit-il sur Instragram, site sur lequel il est très actif. 

« Nous cédons à la pression des fanatiques » Sergueï Khoudiev, éditorialiste pour le journal « Vzgliad »

Sergueï Khoudiev

Sergueï Khoudiev

« Sur les réseaux sociaux, beaucoup ont encouragé les médias à publier la caricature de Mahomet qui avait tant fait scandale il y a quelques années. Cet appel est ridicule. Pensons aux musulmans qui n’ont rien demandé à personne, qui vivent pacifiquement : doit-on leur imposer ça ? Doit-on les insulter sous prétexte que des salauds ont massacré des journalistes ?

Tout un tas de personnes expriment leur déchirement et leur solidarité envers les personnes touchées et soutiennent la liberté de la presse les médias. Ces émotions sont compréhensibles, mais par pitié, donnez surtout la parole à la raison ! Le but de l’attentat était certainement d’inciter le public à ces sentiments et ces actions précises.

Si des terroristes (et c’est arrivé) font sauter des cinémas porno, doit-on pour autant élever la pornographie comme pilier de la civilisation européenne ? Nos valeurs sont pas édictées par des terroristes – nos valeurs sont déterminées par nous-mêmes. »

Boroukh Gorine, Fédération des communautés juives de Russie

« Hitler haïssait les caricaturistes, les nigauds railleurs des brasseries munichoises. Arrivées au pouvoir, les chemises noires ont conduit une série d’arrestations dans les rédactions berlinoises des journaux satiriques. Aujourd’hui à Paris, on a fusillé les meilleurs caricaturistes de France. Ces salopards se prennent extrêmement au sérieux, et ne supportent pas qu’on les moque. »

Maxim Youssine, éditorialiste à Kommersant

« Sous Sarkozy, le pays n’a pas connu d’attentats terroristes aussi provocateurs, avec une telle résonnance. On peut s’attendre à un regain de popularité de la droite classique et du Front National.

C’est un échec colossal des services secrets français. On ne s’en sortira probablement pas sans licenciements retentissants. Surtout si les terroristes ne sont pas neutralisés dans les prochains jours.

La politique menée par les autorités à l’égard de l’islam radical a conduit la société dans l’impasse. La société française s’est révélée impuissante face à ceux qui organisent une tuerie dans le centre de la capitale aux cris d’ « Allah est grand ». Et s’en vont impunis. »

Edouard Limonov, écrivain et blogueur

Édouard Limonov

Édouard Limonov

« L’assassinat des journalistes de Charlie Hebdo est d’une cruauté incroyable. « Tu ne tueras point ! », nous enseigne la civilisation chrétienne. Si l’on se base sur les Commandements, c’est un crime absolu. Et je condamne ce crime.

Mais je considère qu’il ne faut pas attaquer les religions mondiales et leurs prophètes et dieux, qu’il s’agit d’une bassesse immorale. Étant donné que plus d’un milliard d’êtres humains croient en Jésus-Christ, et un milliard et demi en Allah, il faut respecter la croyance de ces gens. Et il n’y a pas la moindre nécessité de les attaquer, il faut s’en sortir sans blasphème ni bassesse à l’égard des grandes figures de leurs croyances.

À ce propos, j’avais condamné à l’époque le livre de Rushdie, quand il est sorti en Europe, et j’ai rejoint les responsables spirituels musulmans de Russie lors de la conférence de presse de 1996, quand certains ont voulu publier ce livre en Russie. Nous avons protesté contre la publication, et finalement, la publication n’a pas eu lieu. »

Depuis hier, les Russes se réunissent en nombre devant l’ambassade française de Moscou pour déposer des fleurs et des bougies en hommages au douze personnes décédées.

Célia Mascré-Vanier
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s