La Russie dans la crise ukrainienne : qu’en pensent les Russes ?

Par défaut

Selon la population russe interrogée début février, la Russie ne devait pas intervenir dans le conflit politique interne ayant lieu en Ukraine. La plupart des Russes pensaient alors également qu’un scnéario similaire en Russie était impossible.

infographie_vtsiomdef

Selon l’étude du centre panrusse de l’opinion publique (VTsiOM) réalisée entre le 1er et le 2 février, la majorité des Russes (73%) estime que la Russie ne devrait pas intervenir dans le conflit entre le gouvernement et l’opposition en Ukraine, car il s’agit d’une question interne qui ne concerne que la population du pays. Ce point de vue est partagé par des citoyens soutenant le parti LDPR (Parti libéral-démocrate de Russie) (82%), des fonctionnaires (79%), des étudiants (77%), et des résidents des villes de taille moyenne (78%).

Seulement 15 % des répondants pensent que les autorités russes pourraient soutenir les citoyens ukrainiens en arrêtant toutes tentatives illégales de prise de pouvoir. Cette opinion est la plus répandue parmi les affiliés au parti « Russie Juste » (Centre gauche), (30%) et les employés du secteur commercial (20%).

De plus, à en croire les trois quarts des répondants (75%), en Russie, toute manifestation de masse est impossible. Les résidents des mégapoles, ainsi que la population rurales (79%) ne croient effectivement pas à la possibilité d’une telle évolution des choses. En revanche, moscovites et Saint-péterbourgeois n’en sont pas si convaincus (64%). La probabilité de l’arrivée d’une situation semblable à celle de l’Ukraine en Russie est perçue comme plausible par une petite tranche des répondants seulement (15%), et uniquement dans certaines circonstances : que le peuple soit confronté à une extrême pauvreté ou à une grave crise économique prolongée (respectivement, 30% et 25% des 15% précédemment cités). Enfin, la grande majorité des Russes (94%) ne souhaite pas que le scénario ukrainien s’exporte dans leur pays.

Ces sondages ont été menées parmi 1 600 personnes dans 130 villages et 42 régions de Russie. L’erreur statistique ne dépasse pas les 3,4%.

Source : VTsiOM

VTsIOM est le Centre Panrusse d’étude de l’opinion publique. Il existe depuis 1987.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s