Plus de la moitié des Russes refuserait d’être payé à ne rien faire

Par défaut

Selon le portail d’étude Superjob, 52% des Russes refuserait d’abandonner son activité professionnelle pour rester à la maison tout en gardant le même niveau de vie et le même salaire. Pour eux, un emploi représente bien plus qu’une simple source de revenu.

4f3453689b47c1f4ed6612618a34d44a

Du reste, 38% des répondants aurait volontiers profité de cette occasion : ce qui, par rapport à une étude menée en 2007, représente 1,5 fois plus. La tendance étant que le nombre de « drogués du travail » soit en baisse continuelle, tandis que les « profiteurs »* ne cesse de croître.

Il s’avère que de plus en plus d’employés envient les « investisseurs » et autres hommes d’affaires qui « bénéficient d’une équipe de gestion compétente » et peuvent se permettre de percevoir un revenu sans se rendre quotidiennement sur leur lieu de travail. Toujours selon la même étude, si les employés étaient libérés de cet impératif, ils partiraient en voyage, passeraient du temps pour le hobbie, prendraient des cours du soir ou deviendraient bénévoles.

Les premiers 52% de répondants disent avoir conscience que ne rien faire de ses journées tout en percevant un revenu régulier, même si cela peut correspondre au rêve de beaucoup, entraîne forcément une certaine déchéance de l’individu qui perdrait tout sens de la valeur du travail.

Ce même groupe de répondants souhaiterait dans l’idéal combiner les deux cas de figure, à savoir réduire les journées de travail ou étendre leur week-end.

* Dans le texte original : « тунеядцев » : parasite, fénéant

Source : H&F

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s