Dix stéréotypes sur les Russes à travers les publicités étrangères

Par défaut

Pour plaire aux Russes, les marques étrangères font en sorte de réaliser des publicités qui leur parlent. Malheureusement, ça ne marche pas toujours. Voici une sélection de dix publicités qui véhiculent davantage des stéréotypes qu’elles ne correspondent à une quelconque réalité.

1Stéréotype n°1 : En Russie, tout se règle par la force

Publicité : Huawei Honor 3  : un téléphone pour la Russie

Nous avons ici le bandit mafieux typique des années 1990, qui tente d’arracher des informations à un pauvre type suspendu à des chaînes. Le « second » le sort de l’eau, et, voyant qu’il refuse de parler, le chef demande à ce qu’il y soit replongé. Mais la sonnerie d’un téléphone, qui a donc, on le comprend, résisté à l’eau, suscite l’intérêt de chef. La scène finit en séance photo de plus pittoresques.

2Stéréotype n°2 : En Russie, les routes sont mauvaises

Publicité : Nissan Almera, une voiture pour les routes russes.

Si un Russe achète une voiture, c’est forcément pour qu’elle soit capable de résister aux routes cahotiques. C’est visiblement ce qu’a pensé l’agence TBWA Moscow, puisque l’ensemble de sa campagne Nissan 2013 repose sur le slogan « Oubliez le mauvais état des routes ».

3Stéréotype n°3 : En Russie, il fait extrêmement froid

Publicité : Audi Quattro, toutes les conditions sont des conditions idéales.

Tout comme la thématique des routes mal entretenues, le thème du froid polaire et plutôt récurrent dans les publicités étrangères. Ici, l’agence Instinct (BBDO Group) semble vouloir montrer ce qu’un « vrai hiver russe » afin de vanter les mérites du système de la transmission intégrale permanente de l’Audi Quattro. Le message : ce système s’adapte parfaitement à la réalité russe et vous permettra de revenir à la maison pour dîner dans un gel et par n’importe quelle voie : « FACILE. »

4Stéréotype n°4 : En Russie ne vivent que des durs à cuire

Publicité : Nike. Just do it – Play Russian.

À l’approche des jeux Olympiques, la marque de sport Nike a lancé une campagne publicitaire « Play Russian ». L’on joue une fois de plus sur ce froid immense que connaît la Russie, mais cette fois l’accent est mis sur la volonté des sportifs de gagner quel qu’en soit le prix. En un mot : l’hiver russe rend les gens plus forts, plus puissants, et leur permet de jouer « à la russe ».

6Stéréotype n°5 : Les Russes et la Datcha*…

Publicité : IKEA. Reposez-vous dans votre maison à l’étranger. pppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppp

Bronzer dans l’herbe, faire un barbecue, s’arroser les uns les autres, et ne jamais cesser de se reposer dans la nature (malgré la pluie) : voici le repos à la campagne version russe (selon les étrangers)

5Stéréotype n°6 : Tous les garçons des années 90’s voulaient devenir Businessman.

Publicité : Mars. Heureusement, les rêves ne se réalisent pas.

En 2011, la marque « Mars » fêtait les 20 ans de son implantation en Russie avec la commercialisation de ses barres Twix, Mars et Snickers. À cette occasion, l’agence de publicité BBDO Moscow a préparé une série de vidéos mettant en scène des enfants des années 1990 qui racontent ce qu’ils veulent devenir plus tard. Dans celle-ci, un garçon ayant grandit dans les années 1990 raconte qu’il veut devenir businessman, vendre des magnétophones et porter une veste en cuir. Vingt ans plus tard, il se révèle « fort heureusement » être un jeune homme comme les autres.

7Stéréotype n°7 : Toutes les petites filles des années 90’s rêvaient de se marier à un businessman.

Publicité : Mars. Heureusement, les rêves ne se réalisent pas.

Une autre vidéo de la même série. Elle met en scène une petite fille qui, fort heureusement, n’est pas devenue secrétaire et ne va pas en discothèque en collants roses.

8Stéréotype n°8 : Les grands-mères russes sont complètement gaga

Publicité : Lays. From Russia de Babouchka.

En 2011, l’agence de pub BBDO Moscow a réalisé une vidéo pour les chips Lay’s au goût Cornichon (que les Russes chérissent tant). Le personnage principal n’est autre que l’ancien capitaine de l’équipe de football russe, Andreï Archavine. Vous pouvez le voir ouvrir un paquet que sa gentille babouchka* russe lui a envoyé jusqu’à la lointaine Angleterre, où il se trouve. Dans ce paquet, une tenue de sport bien chaude, une chapka et des chips aux cornichons et au fenouil.

Stéréotype n°99 : Les Russes sont les gens qui lisent le plus au monde

Publicité : Google. Pour ceux qui aiment lire.

Cette vidéo tente de montrer à quel point les produits Google vont révolutionner la vie des amateurs de littérature. A en croire ce stéréotype, les rats de bibliothèque sont particulièrement nombreux en Russie. Sur cette musique nostalgique, les réalisateurs de ce spot nous rappellent combien les queues étaient longues pour acheter des livres, « avant ». Et pour rendre le tout absolument « russe », nous avons en guest-star l’écrivain Victoria Tokarev et sa petite-fille Catherine Todorovskaya.

10Stéréotype n°10 : Les Russes ne comprennent strictement rien aux technologies

Publicité : Hitachi. En Russie, on ne comprend pas.

Cette publicité-ci a été diffusée à la télévision japonaise en 2012. On y voit un représentant du Japon en Russie, qui tente d’expliquer à ses collaborateurs russes comment fonctionnent les produits Hitachi. Lorsqu’il demande « vous comprenez ? », il obtient systématiquement un « non » unanime. Dans le même temps, vous avez un exemple parfait de l’esprit d’équipe russe avec des coups de poing amical et autres réjouissances viriles.

Source : H & F

* Datcha (дача) : nom féminin russe désignant la maison de campagne

* Babouchka : nom féminin russe désignant la grand-mère

#Ligouchka

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s